Menu Fermer

« L’aérodrome était là avant! »

« L’aérodrome était là avant ! »

« Si vous n’êtes pas contents, vous n’avez qu’à déménager ! »

Nous avons tous pu lire ces phrases sur les réseaux sociaux… Cet argument massue légitimerait le fait qu’aucune contrainte ne soit imposée à cet aérodrome, et que les riverains doivent tout accepter sans rien dire pour la simple et bonne raison que l’aérodrome était là avant eux…

La comparaison entre la situation datant de plus de 80 ans et la situation actuelle n’a pas de sens. Et que ce soit vrai ou non, cela ne justifie rien. Le fait d’être là avant les autres ne veut pas dire avoir tous les droits.

Quoi qu’il en soit, approfondissions un peu le sujet. L’aérodrome était là avant… Qu’en est-il vraiment ?

1936: Création du premier aérodrome

A sa création en 1936, un ou deux aéroclubs existaient et l’emplacement était alors différent :

Emprise initiale de l’aérodrome

1975: Déplacement de l’aérodrome

L’aérodrome tel qu’on le connait date de 1975, il avait été déplacé pour permettre la construction de l’autoroute. La région était déjà en partie urbanisée. Sur le cliché ci-dessous, nous pouvons voir :

    • En bleu l’ancien aérodrome, les pistes sont encore visibles
    • En rouge l’aérodrome actuel, qui est encore en construction
    • En vert les zones déjà habitées.
Clichés de la région de 1975. Source : Remonterletemps.ign.fr

Le choix a été fait de déplacer l’ancien aérodrome pour le recréer juste à côté, alors que les zones très proches étaient déjà habitées.

  • Les habitations de Croissy-Beaubourg qui sont dans l’axe du tour de piste existaient déjà.
  • Emerainville-Bourg, très proche de l’aérodrome, existait déjà.
  • Collégien aussi.
  • Les yvris aussi.
  • Malnoue aussi.
  • La pointe de Pontault-Combault aussi

L’aérodrome actuel n’étais pas là avant les habitations.

On pourra dire que c’est un peu facile, l’aérodrome d’origine a été créé en 1936 donc bien avant, et aucune habitation n’existait !

C’est faux.

L’aérodrome n’était pas au milieu de nulle part, les villes existaient avant, c’est juste qu’elles étaient bien plus petites.

Émerainville existait déjà, Collégien aussi, Croissy-Beaubourg aussi…

Voilà quelques clichés aériens datant de 1924, plus de 10 ans avant la construction du premier aérodrome (Source: Remonterletemps.ign.fr) :

On pourra dire que ça n’avait rien à voir, il y avait beaucoup moins d’habitations! C’est vrai, les villes se sont développées avec le temps. Tout comme l’aérodrome. Celui de 1975 et celui que nous connaissons aujourd’hui n’ont plus rien à voir, la plupart des aéroclubs étant arrivés tardivement.

1936 – 2022 : Evolution de l’aérodrome et de la population riveraine

On peut voir sur le graph ci-dessous que la moitié des aéroclubs sont arrivés après 2003. A la création de l’aérodrome actuel (1975), seuls 4 clubs existaient.

Évolution des aéroclubs de l’aérodrome de Lognes et de la population riveraine

En conclusion, l’argument massue « l’aérodrome était là avant » est assez bancal.

  • Des habitations étaient déjà présentes avant 1936
  • Beaucoup d’habitations étaient déjà présentes en 1975
  • Un grand nombre de riverains vivant ici aujourd’hui étaient installés bien avant la moitié des aéroclubs

La population de ces villes a considérablement augmenté, celle de l’aérodrome aussi. Et les villes étaient là avant…